La Compagnie

TUNGSTENE THEATRE

En 2016, Céline Riesen et Chloé Hervieux se lancent dans l’adaptation théâtrale du texte Alcool de Marguerite Duras. Cette création est le début d’une collaboration réunissant ces deux comédiennes et Stéphan Telboima, créateur son et lumière. S’ensuit une création jeune public sur le thème de l’esclavage.

Avec un univers visuel riche et chorégraphié, le Tungstène Théâtre questionne le spectateur sur son positionnement en tant qu’être social, en privilégiant la poésie et l’ouverture du sens. Les propositions de la compagnie s’inscrivent dans un processus de complicité et de réciprocité entre le jeu et les propositions scénographiques, sonores et visuelles permettant un voyage entre l’intime et l’universel.

Nous cherchons à traiter artistiquement des sujets qui soutendent une réflexion personnelle et politico-sociale. Au travers de nos créations, nous cherchons à amener le spectateur à un questionnement intellectuel et sensible sur des thèmes de société (alcoolisme, esclavage..) .

→ Le Tungstène Théâtre affirme plusieurs choix artistiques :
  • Défendre un théâtre d’images qui convoque l’imaginaire.
  • La rencontre de différents langages : objets, marionnettes, théâtre chorégraphié, jeu d’acteur, créations visuelles et sonores.
  • Privilégier des écritures en résonance avec notre époque. Donner à entendre des textes qui proposent un regard décalé et poétique sur le monde.
  • Proposer une construction scénographique au service des imaginables et des possibles de la perception.
Pour la création jeune public :
  • Proposer un théâtre exigeant accessible au jeune public comportant plusieurs niveaux de lecture.
  • Prendre le parti d’univers croisés, entre réalité visible et suggérée, pour permettre le traitement de sujets délicats avec des enfants.
L'équipe artistique :

Chloé Hervieux est comédienne et metteur en scène.
Adolescente, elle se forme au théâtre à l’Ecole d’Art et d’Essai (Mont Saint Aignan, 76) et joue dans les créations de la Troupe de l’Escouade.
Quelques années plus tard, elle rencontre la Compagnie l’Entreprise de François Cervantès et Prejlocaj avec lesquels elle continue à se former en théâtre et en danse.
Elle travaille ensuite en tant que comédienne avec Le Théâtre de la Tête Noire (Le ravissement de Lol V Stein), la Cie de l’Ambre (Le Grand Ordinaire), la Cie de l’Eléphant Vert, le Théâtre des Ateliers et la Cie Z’Arthomme. Au fur et à mesure des années, et avec une pratique de plus en plus affirmée de la danse, son jeu s’oriente de plus en plus vers un théâtre très corporel. Ceci s’affirme dans sa rencontre avec la Compagnie Sans Soucis avec laquelle elle monte Hamlet-Machine et Peer Gynt en théâtre de marionnettes.
Implantée depuis 2010 en Ardèche, elle travaille comme comédienne et metteur en scène avec le Théâtre Pôle Nord et L’Entière Cie.
En 2016 elle participe à la fondation de Tungstène Théâtre.

Céline Riesen est comédienne, metteur en scène et directrice artistique.
Elle a suivi une double formation théâtrale en Belgique.
D’un côté la Kleine Akademie à Bruxelles, école internationale de théâtre physique, et de l’autre le Conservatoire Royale de Liège, premier prix, section arts de la parole.
Elle monte sa première compagnie à Bruxelles, la Compagnie D’la Terre est Bleue comme une Orange (créations de spectacles de rue et théâtre jeune public). C’est dans des festivals, des rencontres de théâtre jeune public que la compagnie va se produire en Belgique et en Suisse.
Parallèlement elle commence à animer des ateliers de théâtre (enfants, ados, adultes, seniors et handicapé mentaux) et s’investit dans « Clowns Sans Frontière » Belgique. Elle partira en tant qu’artiste plusieurs fois en mission en Asie et en Afrique.
Elle travaillera aussi comme coordinatrice artistique pour la compagnie de théâtre Arsenic.
En 2009, elle quitte la Belgique et vient s’installer dans un petit village rural en France à Lentillères et participe à la création d’une deuxième compagnie : L’Entière
Compagnie.
Elle y est tour à tour directrice artistique, comédienne, metteure en scène.
En 2016 elle participe à la fondation de Tungstène Théâtre.

 Stéphan Telboima est régisseur général, créateur sonore et formateur en musique électroacoustique.

Masticateur de son et de perception, sa formation passa par les diverses facettes des métiers du son : studio d’enregistrement, technique du spectacle vivant, postproduction, radio pour se créer un artefact modulaire visant l’art et la pratique du son.
Il travaille depuis plus de 25 ans avec l’organique matière des traitements sonores.
Ainsi, depuis 20 ans il développe un langage autour de la recherche-création, créateur sonore, performeur, arrangeur ou formateur en musique électroacoustique.
Au delà de la technique du son, de nombreuses collaborations dans le théâtre, la danse, la musique, lui offrent l’alimentation nécessaire à la diversité de ses expérimentations. Mélangeant la dimension sociale de son travail aux lieux de production, il intègre, par le biais d’installations ou d’ateliers, la transmission de son approche dans le devenir de la création.
Parallèlement à la recherche-création sonore, il se met au service du spectacle vivant en tant que technicien son lumière et vidéo, et devient depuis une dizaine d’années
régisseur général pour de nombreux festivals pluridisciplinaires (musique électronique, art
contemporain, spectacle vivant, art de rue..) tout en contribuant à un engagement fort dans la construction des rencontres et de leurs contributions.
En 2016 il participe à la fondation de Tungstène Théâtre.